Problème aux oreilles : tarifs et aides

 

Vous rencontrez des problèmes aux oreilles ? Une aide auditive constitue un investissement pour votre confort de vie, mais représente également une dépense. Or, il existe différentes aides et déductions fiscales qui peuvent prendre en charge une partie de votre appareillage auditif.

 

Tarifs des appareils de correction auditive

 

Le prix d’une, voire deux, aides auditives varie selon le type d’appareil, sa marque, ses possibilités d’adaptation et sa discrétion. Vous pouvez consulter Audition du Mau pour des renseignements tarifaires. M. Renaud BEIX se tient à votre disposition pour un rendez-vous afin d’effectuer les tests audiométriques tonaux et vocaux.

Ils sont nécessaires à l’établissement d’un devis entièrement gratuit et sans engagement. Un examen visuel des conduits auditifs est également indispensable.

Tous nos appareils sont garantis 4 ans pièces, main d’œuvre et transport (voir conditions).

 

Les remboursements

 

En France, la Sécurité Sociale prend en charge une aide auditive agréée à hauteur de 129,81€ (après exonération du ticket modérateur). Si vous possédez une mutuelle, elle complétera automatiquement les 35% restants, soit 69,90€. Celle-ci ira au delà de ce tarif de convention (199,71€) en fonction de votre contrat, il convient donc de se rapprocher d’elle pour en savoir davantage.
 
Si vous souhaitez acquérir deux aides auditives, multipliez ces chiffres par 2. En effet, depuis 2002, les deux oreilles sont prises en charge simultanément si le spécialiste ORL le précise sur sa prescription. Les enfants de moins de 20 ans atteints d’un problème de surdité (suite à ALD) bénéficient d’une prise en charge à 100% par la Sécurité Sociale.

 

Aide exceptionnelle

 

La Sécurité Sociale offre à certaines personnes aux faibles revenus des prises en charge plus importantes. En effet, après avoir justifié de quelques formalités, vous pouvez peut-être prétendre à un remboursement majoré. Contactez votre CPAM pour plus d’informations. Le Conseil Régional peut également intervenir dans ce processus.

 

Déductions fiscales

 

Il est possible de passer en frais 50% du prix de l’appareillage. Ce dispositif est valable pour les professions libérales, et les travailleurs non salariés.

 

Autres possibilités

 

Des organismes d’État comme la MDPH aident certaines personnes dans l’acquisition de leur aide auditive, ceci pour favoriser leur insertion professionnelle. Des associations comme « La Vie Autonome » viennent en complément.

Enfin, sachez que nous sommes à l’écoute et qu’il nous arrive régulièrement de solutionner des problèmes de financement : tiers-payant, échelonnement du paiement en plusieurs mensualités.

N’hésitez pas à nous consulter à ce sujet.